Témoignages peu probants, mise à l’écart justifiée

Des témoignages ne sont pas retenus par le juge : ils émanent d’agents ayant été en conflit avec leur hiérarchie.

La mise à l’écart par les collègues est justifiée par l’absence d’esprit d’équipe de la requérante et l’insécurité qu’elle inspirait.

Har20120925